Nº 4 2015 > Gros plan sur KT Corp. — République de Corée

Entretien avec le dirigeant Chang‑Gyu Hwang

Directeur général de KT Corp.

Chang‑Gyu Hwang, Directeur général de KT Corp.
Chang‑Gyu Hwang, Directeur général de KT Corp.

Quelles sont les valeurs que vous défendez en vue de faire progresser KT?

Chang-Gyu Hwang: Depuis sa création en 1981, KT a engagé la République de Corée dans le développement du secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC). Le pays est reconnu comme fournissant les services de télécommunication et les services TIC issus de la convergence, les plus évolués dans le monde, la couverture des réseaux fixes et mobiles, notamment les réseaux terrestres, maritimes et aériens, ne présentant aucune faille. La fourniture de services différenciés et centrés sur les clients, qui sont fondés sur les technologies de pointe, est au centre de ma conception de la gestion.

Rester en tête en matière de technologie de pointe est un point de départ important, mais je pense en outre que notre entreprise ne peut jouer le rôle de chef de file que si elle tient compte du client. La mise au point et la fourniture des produits et des services passent d'abord par la découverte des besoins cachés des clients afin d'y répondre. Les activités du Groupe KT visent principalement les consommateurs, et nous concentrons nos ressources sur l'amélioration de nos produits et de nos services et sur leur adaptation aux besoins des clients.Par exemple, nous avons mis au point une solution qui emploie l'analyse des métadonnées pour cartographier la qualité des réseaux. Elle permet d'accélérer le dépannage et d'intervenir plus rapidement, améliorant ainsi l'expérience du client. KT a été la première à lancer un service de réponse automatique au moyen du web et de messages texte ainsi qu'une application gratuite fondée sur l'identité de l'appelant, qui avertit des hameçonnages par message court ou des spams. Ces fonctions nous permettent de prendre plus facilement soin du client et de disposer de mesures préventives pour lutter contre les fraudes et les désagréments.

J'ai la ferme conviction qu'il n'est possible d'occuper une position dominante sur le marché qu'en conférant aux employés de l'autorité et de la responsabilité. Il s'agit d'un principe essentiel qui doit être profondément enraciné dans la culture organisationnelle. En application de ce principe, KT a rendu autonomes les directeurs locaux en leur accordant un certain budget et des ressources qu'ils pensent utiliser à leur guise pour répondre concrètement aux besoins des clients, sans nécessiter une approbation.

Un autre principe consiste à favoriser la collaboration ouverte au sein de l'entreprise. L'une des meilleures pratiques que nous avons instaurées est l'«Atelier n° 1», qui est le lieu où sont trouvées des solutions optimales, fondées sur la collaboration interdépartementale. Ce faisant, nous renforçons la communication active au sein de l'entreprise et réduisons de façon conséquente les essais et les erreurs.

Cette pratique a conduit au lancement couronné de succès des produits GiGAWire et TV UHD GiGA. La technologie GiGAWire est une technologie innovante qui permet de tripler le débit du réseau sur les câbles en cuivre existants, et donne ainsi l'occasion à KT de mettre à niveau instantanément les services large bande à haut débit fournis aux clients. Le service de TV UHD GiGA est le premier service de TVIP UHD dans le monde, dont la résolution à l'affichage, à des débits de téléchargement 10 fois plus élevés, est 4 fois supérieure. Il a été très bien accueilli sur le marché, le nombre d'abonnés au service s'élevant en avril 2015 à 300 000.

Enfin, je suis un fervent défenseur des communications ouvertes et interactives. Depuis que j'occupe le poste de directeur général de KT, j'ai personnellement rencontré plus de 1000 employés, envoyé régulièrement des notes par courrier électronique, et fait des émissions à usage interne afin de faire connaître les orientations stratégiques, d'accroître la qualité de fonctionnement de l'entreprise et d'aborder les enjeux importants. Ces fréquentes interactions me permettent d'être à l'écoute de nos employés, tout en communiquant notre philosophie de gestion.

Pouvez-vous nous décrire quelques-uns des projets prometteurs de KT en République de Corée et ailleurs?

Chang-Gyu Hwang: KT vise à établir un partage des valeurs avec la communauté dans son ensemble en lui donnant les «moyens du large bande». Dans le cadre de cet objectif, nous avons récemment lancé le projet «GiGA Island» (voir autre article). Il s'agit d'un projet de développement communautaire, fondé sur une infrastructure à débit GiGA intégrée à des solutions TIC, qui permet aux habitants des îles lointaines de mieux bénéficier de ces TIC. Ce projet permet aux habitants, qui auparavant ne disposaient que d'un accès limité à l'Internet haut débit en raison d'obstacles géographiques, de bénéficier des services TIC et des services issus de la convergence dans les secteurs de l'enseignement, de la culture, de l'économie et des soins de santé.

J'ai aussi mentionné ce projet «GiGA Island» dans mon discours d'intronisation en tant que membre de la Commission de l'ONU «Le large bande au service du développement numérique» à Paris au mois de février de cette année. Le projet a été très bien accueilli par les membres de la Commission qui estimaient que, grâce à l'ouverture au numérique qu'il permettait, il était en phase avec les Objectifs du Millénaire pour le développement (MDG) de l'ONU. Pour l'essentiel, nous donnons aux habitants des régions lointaines et isolées les moyens de bénéficier de nouvelles possibilités et d'améliorer leurs modes de vie à l'aide d'infrastructures à débit GiGA et de services TIC issus de la convergence.

L'un des professeurs de commerce les plus réputés, le Dr Michael Porter de la Harvard Business School, a exprimé un profond intérêt dans notre projet. Il le considère comme l'un des meilleurs exemples de stratégie innovante d'entreprise en matière d'établissement du partage des valeurs (CSV). Je pense que le projet «GiGA Island» peut être utilisé comme modèle de collaboration entre les entreprises et les administrations. Ce modèle facilitera tant l'ouverture au numérique que l'amélioration des conditions de vie ou la création de nouvelles opportunités commerciales.

Un autre projet que je voudrais mentionner est celui qui concerne le Centre «Gyeonggi-Creative Economy & Innovation Center (G-CEIC)». KT a ouvert ce centre en mars 2015, conjointement avec le gouvernement provincial de Gyeonggi. Le centre vise à encourager la création de sociétés de capital-risque et de jeunes entreprises, ainsi que celle de petites et moyennes entreprises (PME), de manière qu'elles puissent intégrer leurs idées dans des modèles d'entreprises commerciales viables et pénétrer le marché mondial, en particulier les secteurs des technologies financières et de l'Internet des objets (IoT). Nous voulons dénicher les champions qui se cachent au sein des sociétés de capital-risque.

Et dernier projet, mais non des moindres, je tiens à décrire le cas de «Direct Mobile» au Rwanda. A partir de 2014, KT a mis en place et a lancé un réseau mobile à évolution à long terme (LTE) 4G large bande devant permettre d'améliorer la couverture du large bande fixe qui est mauvaise. Nous avons donné ce nom au projet, parce qu'il visait directement le réseau mobile, en contournant le réseau fixe, et passait de 2G à 4G. Cette démarche innovante a permis à KT d'accélérer l'introduction de la couverture Internet large bande dans les pays en développement. L'Olleh Rwanda Network, une société de capital-risque regroupant KT et le Gouvernement rwandais, a lancé le service commercial LTE 4G en novembre 2014. De la même manière, KT envisage actuellement de lancer en Ouzbékistan à la mi–2015 un service mobile premium large bande LTE à répartition dans le temps (TD-LTE).

Quelles sont, selon vous, les tendances prometteuses à surveiller dans le secteur industriel?

Chang-Gyu Hwang: Je pense que l'on ne peut pas aborder les tendances actuelles en matière de TIC sans mentionner la convergence.

Récemment, la convergence a pris des formes diverses, gommant les frontières entre le matériel et le logiciel, rapprochant les gens et les choses, et reliant les secteurs industriels.

Avec le développement de la technologie LTE 4G et des dispositifs intelligents et connectés, la convergence au sein des divers secteurs industriels s'étend et s'accélère. Afin d'être à l'avant-garde dans le domaine de la convergence, nous avons établi un plan au moyen duquel la croissance par l'intermédiaire de la convergence devrait se poursuivre dans cinq secteurs: l'énergie intelligente, les médias de prochaine génération, les soins améliorant la qualité de vie, les transports en réseau et la sécurité intégrée. Nous prévoyons que les recettes provenant de la convergence passeront de 300 millions KRW (275 millions de dollars US) aujourd'hui à 119 milliards KRW (108 milliards de dollars US) en 2017.

Dans le secteur de la convergence, une autre grande tendance concerne l'IoT, où tout sera connecté. L'IoT présente d'énormes possibilités pour les opérateurs en matière de connectivité, ainsi que de mise au point de nouveaux modèles commerciaux fondés sur la technologie des métadonnées. Avec l'analyse des métadonnées, nous donnons au consommateur une valeur ajoutée qui va au-delà de la connectivité.

Nous observons toutefois aussi un éparpillement des technologies IoT et il est très important que le secteur industriel et les parties prenantes entreprennent ensemble l'élaboration en temps utile des normes à l'échelle mondiale, applicables à l'IoT. En se fondant sur une proposition commune de KT et de Telefonica, la GSMA a lancé au début de l'année le projet «IoT Big Data Ecosystem» dans le but de recenser et de définir les éléments essentiels pour la normalisation, ainsi que de promouvoir l'échange de métadonnées IoT afin de créer de nouvelles opportunités commerciales.

Quelle stratégie doit appliquer KT pour diriger, parmi d'autres acteurs, le monde du mobile de 5e génération?

Chang-Gyu Hwang: La 5G sera un facteur déterminant pour les innovations futures. Dans mon discours d'ouverture au Congrès mondial de la téléphonie mobile en 2015 (WMC-2015) à Barcelone, j'ai indiqué comment la 5G changera nos futurs modes de vie. J'ai présenté la vision qu'avait KT de la 5G et j'ai parlé de nos efforts en vue de développer la technologie 5G. J'ai aussi présenté quelques-uns des services envisagés pour la 5G, tels que les contenus holographiques, les services d'interprétation simultanée et les véhicules sans conducteur.

De par sa position dominante dans le secteur de la fourniture des services LTE 4G de pointe, KT a déjà fourni des efforts considérables pour mettre au point diverses technologies évoluées en partenariat avec les fournisseurs, telles que l'antenne massive 4X4 (4 signaux émis et 4 signaux reçus), avec Samsung Electronics, le premier système d'agrégation de porteuses (CA) dans des réseaux hétérogènes (HetNet), avec Ericsson, la technologie de dispositif à dispositif, avec Samsung et Qualcomm, et la première technologie LTE de machine à machine (LTE-M) au monde, avec Nokia. En avril dernier, nous avons réussi à mettre au point la technique massive (très étendue) des entrées multiples et sorties multiples (MIMO), une technique essentielle pour la 5G, que nous avons présentée à Shanghai comme résultant de notre collaboration avec Huawei sur la 5G.

En préparant l'ère de la 5G, la coopération entre les parties prenantes à l'échelle mondiale est très importante et nous coordonnons nos efforts avec les acteurs dominants dans ce domaine. En tant que Membre de Secteur de l'UIT, KT appuie sans réserve le processus, conduit par l'UIT–R, de normalisation à l'échelle mondiale des télécommunications mobiles internationales 2020 (IMT-2020) (5G). KT est l'une des grandes entreprises chargées de mettre sur pied le Groupe spécialisé de l'UIT–T sur les IMT-2020. En outre, au cours du MWC–2015, j'ai rencontré Nokia, Ericsson, Telefonica, NTT DoCoMo et China Mobile, entre autres, pour débattre d'une collaboration au niveau industriel en vue d'accélérer l'élaboration des normes 5G, la mise au point des technologies et la définition du spectre. En mars 2015, lors du MWC-2015, les trois grands opérateurs asiatiques, KT, NTT DoCoMo et China Mobile ont fait une «Déclaration commune relative à la coopération technique sur la 5G dans le cadre de la coopération sur les TIC». Les directeurs des techniques informatiques des trois entreprises se sont rencontrés à nouveau à Séoul en avril et ont débattu des suites à donner aux travaux sur la normalisation de la 5G.

A l'occasion des Jeux olympiques d'hiver à PyeonChang en 2018, KT a l'intention de présenter les premiers services 5G au monde, à un niveau pré-commercial. Nous envisageons de mettre en vedette une gamme de services à débit, latence et connectivité améliorés. Par exemple, nous préparons divers services tels que la diffusion du point de vue des joueurs, une vue panoramique à 360°, et un service multidimensionnel, la diffusion de divers points de vue. En tant que partenaire officiel pour les services de télécommunication des Jeux olympiques d'hiver à PyeonChang en 2018, KT fournira des efforts considérables pour réaliser le projet 5G et faire en sorte que les Jeux olympiques restent gravés dans le temps.


L'article suivant décrit la stratégie GiGAtopia et le projet «GiGA Island» de KT Corp.

Note de l'éditeur: Les activités de l'UIT relatives au large bande mobile et hertzien sont menées dans le cadre des Télécommunications mobiles internationales (IMT). Au début de 2012, le Groupe de travail 5D du Secteur des radiocommunications de l'UIT (UIT–R) s'est engagé dans un programme de mise au point des «IMT à l'horizon 2020 et au-delà», ouvrant la voie aux activités de recherche sur la 5G entamées de par le monde, qui visent à élaborer des spécifications techniques et à définir les éléments essentiels des «IMT à l'horizon 2020», sur la base d'un partenariat de l'UIT–R avec le secteur industriel du large bande mobile et un éventail conséquent de parties prenantes de la communauté de la 5G.



 

Attribuer des fréquences pour un monde qui change

Conférence mondiale des radiocommunications de 2015

Dans ce numéro
No.5 Septembre | Octobre 2015

Audiences avec le Secrétaire général:

Visites officielles

Audiences avec le Secrétaire général|1