Nº 5 2015 > Attribution du spectre aux régions du monde

Region 1 — Représenter les Etats arabes

Tariq Al Awadhi (Emirats arabes unis)
Directeur exécutif chargé des affaires relatives au spectre, Groupe chargé de la gestion du spectre dans les Etats arabes (ASMG)

Tariq Al Awadhi (Emirats arabes unis), Directeur exécutif chargé des affaires relatives au spectre, Groupe chargé de la gestion du spectre dans les Et
Tariq Al Awadhi (Emirats arabes unis), Directeur exécutif chargé des affaires relatives au spectre, Groupe chargé de la gestion du spectre dans les Etats arabes (ASMG)

Les décisions de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR) ont une très grande incidence sur l'utilisation de cette ressource limitée qu'est le spectre radioélectrique dans la région des Etats arabes. Elles jouent aussi un rôle crucial pour ce qui est de déterminer les futures orientations en matière de développement des technologies et des infrastructures dans cette région.

Le Groupe chargé de la gestion du spectre dans les Etats arabes (ASMG) a tenu cinq réunions préparatoires en vue de la CMR-15, dont la dernière a eu lieu en août 2015. Ces réunions ont servi de cadre de discussion pour établir les positions de la région concernant les différents points de l'ordre du jour de la CMR-15 et formuler les propositions communes des Etats arabes pour la Conférence. En outre, d'autres organisations régionales et des membres du secteur privé ont eu l'occasion de participer aux débats, ce qui a permis d'échanger des informations et d'assurer une coordination continue de manière à faciliter les travaux et la prise de décisions en vue de la Conférence.

C'est sur la base des résultats des réunions préparatoires qu'ont été établies les positions de l'ASMG concernant les différents points de l'ordre du jour. Certains de ces points, par exemple les points 1.1 et 1.2, portent sur le large bande mobile et les télécommunications mobiles internationales (IMT). A ce sujet, les administrations de l'ASMG sont particulièrement favorables à l'attribution de certaines bandes de fréquences aux IMT, spécialement la bande des 700 MHz, avec entrée en vigueur après la CMR-15. L'ASMG a aussi formulé des propositions au titre d'autres points essentiels de l'ordre du jour en rapport avec les questions réglementaires et techniques relatives aux satellites, par exemple les points 1.6 et 7. Enfin, au titre du point 10 de l'ordre du jour, l'ASMG a proposé des points à inscrire à l'ordre du jour des futures conférences concernant les IMT.

Le Secteur des radiocommunications de l'UIT (UIT–R) a joué un rôle important au cours du processus préparatoire de la CMR. Il a facilité la tenue des réunions des différentes commissions d'études et de leurs groupes de travail et a largement contribué à résoudre les divergences de vues entre les organisations régionales, notamment en organisant trois ateliers interrégionaux fructueux, qui ont permis aux groupes régionaux d'exprimer leurs points de vue et d'examiner leurs positions respectives pour chaque point de l'ordre du jour.

L'ASMG se réjouit à l'idée de poursuivre cette collaboration lors de la CMR-15, aux côtés d'autres pays, d'organisations internationales, régionales et intergouvernementales, d'organismes scientifiques et industriels, de fabricants, et d'institutions spécialisées des Nations Unies. Ensemble, toutes les parties échangeront leurs vues et élaboreront des solutions consensuelles pour les différentes questions inscrites à l'ordre du jour de la Conférence. L'ASMG entend en outre diriger avec succès les travaux de la Commission 5 et du Groupe de travail 4B de la Conférence.



 

Attribuer des fréquences pour un monde qui change

Conférence mondiale des radiocommunications de 2015

Dans ce numéro
No.5 Septembre | Octobre 2015

Audiences avec le Secrétaire général:

Visites officielles

Audiences avec le Secrétaire général|1